Turf
Publié le - 1334 v. -

N'oubliez pas de désinfecter si votre cheval a la gale de boue !

Comment savoir si votre cheval est infecté par cette maladie de peau appelée "gale de boue" ? Tout d'abord, il faut apprendre à connaître cette maladie qui touche tous les cheveux, qu'ils passent leurs temps dans un pré ou dans un box. La gale de boue n'a que très peu de points communs avec "la gale", maladie extrêmement contagieuse due à un parasite et qui provoquait de très virulentes démangeaisons. La gale de boue affectent les plis des paturons, et par exemple, un environnement boueux et humide, en automne ou au printemps est vecteur de cette maladie épidermique.

Généralement, gale de boue provoque des lésions, des coupures dans le pli du paturon et se transforment assez rapidement en crevasses et s'infectent. Attention à bien surveiller le pli des paturons, comme cité plus haut, mais également le boulet de canon, zone aussi sensible à cette maladie. Il faudra donc bien désinfecter ces deux zones en conséquences, avec de la bétadine rouge par exemple.

En soi, cette maladie de peau n'est pas très dangereuse pour le cheval et le pronostic vital n'est pas directmeent engagé, cependant, elle doit être traitée à temps pour éviter tout risque de surinfection. Bien surveillée avec des symptômes détectés à temps, elle reste très bénigne.

La gale de boue n'est pas contagieuse: bien souvent, plusieurs cheveaux developpent cette maladie simultanément, mais la cause n'est pas la contagion. En effet, elle est environnementale, et comme nos cheveux fréquentent le même environnement, il est logique qu'ils soient maladent en même temps.

C'est bien pour cela que la désinfection est primordiale ! Les symptômes d'un cheval atteint de gale de boue sont: légère perte d'appétit, peau irritée et abîmée qui change de couleur et devient rose, de la fièvre et une perte de poils aux paturons et boulets de canon. Il alors grand temps de désinfecter !

Laissez votre commentaire à propos de cet article